Etre chrétien

Publié le 13 Juin 2017

Ce n’est pas la foi qui est en crise, ni l’Eglise, mais la société tout entière.

Tout d'abord, pourquoi être chrétien ?

L’Evangile est un chemin de vie éprouvé, un modèle de société qui est en voie d’épuisement :

  • Problème avec le passé : rejet de son histoire, de son passé, de ses racines.
  • Problème avec le présent : toujours plus, toujours en avant… Carpe Diem ? utopie !
  • Problème avec l’avenir : sans perspective d’au-delà, il faut consommer, et donc épuiser et compromettre l’avenir de la planète …  
  • Pour l’homme, fondamentalement religieux, le crédit a remplacé le credo !
  • Le "chacun pour soi" mène l’humanité à sa perte !

Alors, pourquoi rester chrétien ?

  • Parce que nous avons besoin de racines où puiser la force pour avancer !
  • Parce que nous avons soif de vérité !
  • Parce que l’Evangile est un chemin vrai !
  • Parce que nous sommes destinés à voir la gloire de Dieu !
  • Nous avons besoin d’être sauvés !

Enfin, comment rester chrétien aujourd'hui ?

Devenir un chrétien attestataire en refusant le "c’était mieux avant !" ou la tentation moderniste de "changer l’Eglise, balayer le passé, ça ira mieux !"

Cela suppose une écoute bienveillante et une fraternité universelle entre tous, un ressourcement spirituel, biblique, sacramentel : place à la liturgie !

Il s'agit aussi de

- revisiter et se réconcilier avec son Histoire : le christianisme ne se limite pas aux croisades et à l’Inquisition !

- savoir revendiquer notre responsabilité de citoyen, même si je suis chrétien !

- défendre la dignité de l’homme, surtout lorsqu’elle est sacrifiée sur l’autel des "marchés". Etre au service des "pauvres" et des "petits" dans notre société !

- annoncer le Christ Sauveur de l'Homme, de tout homme, de tout l'Homme !

- répondre aux besoins de signes et de symboles en étant au clair avec sa foi !

- devenir tout simplement "lys des champs" : détachement vis-à-vis de l’avenir ou d’une mauvaise nostalgie !

 

Les lys des champs nous enseignent à être simplement et joyeusement nous-mêmes.

Joseph Schlosser - Sésame mai 2017

Rédigé par Communauté de paroisses Sainte Croix de Lorquin

Publié dans #édito

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article