"Le visage de la miséricorde"

Publié le 1 Février 2016

C'est ainsi que commence la lettre du pape François qui nous exhorte à vivre une année jubilaire de la miséricorde.

Ce "jubilé" a commencé le 8 décembre 2015 et se terminera le 20 novembre 2016.

Mais que veut donc dire ce mot "miséricorde", si étrange, désuet... que nous n'entendons plus guère dans nos milieux habituels ? Est-il si démodé ?

 

Miséricorde désigne le coeur profond qui sent la douleur et la peine de l'autre. Elle apparaît comme un attachement profond d'un être pour un autre.

N'est-ce pas ce que nous pouvons ressentir de mieux ?

Notre monde en aurait tant besoin. Il serait moins froid, plus juste et plus fraternel !

En cette année, l'occasion nous est offerte pour découvrir les sentiments de miséricorde de notre Dieu à notre égard. N'ayons pas peur de notre Dieu qui nous manifeste un visage si humain de tendresse, un Dieu bouleversé par nos épreuves, un Dieu qui frémit à nos misères, qui souffre avec nous, qui nous regarde avec amour ...

Alors, ne sommes-nous pas invités à agir de même à l'égard des autres ?

Qu'à tous, croyants ou loin de la foi, puisse parvenir "le baume de la miséricorde comme signe de Dieu présent parmi nous." (Pape François)

 

Offrons des paroles de tendresse...

Donnons de notre temps...

Ouvrons les yeux pour voir la misère du monde, les blessures de tant de nos frères...

Faisons des gestes de consolation...

Voilà déjà un bon programme !

Accueillons vraiment, durant cette année, un appel à changer de vie. Est-ce si difficile ?

"Celui qui pratique la miséricorde, qu'il ait le sourire" nous dit l'Ecriture : une parole qui peut nous accompagner durant ce pèlerinage.

Soyons courageux, donnons dans la joie une réponse de foi par notre témoignage de vie.

            Alors... bonne route sur ce chemin jubilaire,

                        chemin de pardon... de libération... de profond bonheur.

Soeur Odette - Sésame février 2016

Rédigé par Communauté de paroisses Sainte Croix de Lorquin

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article